Fabrication
environnement

Pour nous, le développement durable commence avec le plaisir que nous avons à travailler dans ce site remarquable. Lorsqu’on a la chance d’évoluer dans un environnement d’une telle qualité, on a tout naturellement envie de le protéger.

Dans les années 1970, lorsque le mouvement écologique a démarré en France, la Société Roset pratiquait déjà une écologie de simple bon sens.

Avec le développement de la Société Roset, le risque de nuire à cet environnement qui nous est cher aurait pu augmenter. Or, notre activité génère de moins en moins de nuisances. Ceci s’explique par notre vigilance et notre exigence, vis-à-vis de nos fournisseurs et de nous-mêmes. Toute solution fiable garantissant une protection accrue des personnes ainsi qu’une meilleure gestion des ressources naturelles retient notre attention, dut-elle entraîner un surcoût dans un premier temps.

Nous n’avons jamais cessé d’être à l’affût de produits alliant performance et non-toxicité, de solutions plus «propres», de réflexes plus éco-citoyens. C’est ainsi nous avons devancé bien des législations sur la protection de nos personnels et de l’environnement.

Bien plus qu’une stratégie, nous privilégions une philosophie empreinte de respect pour les êtres humains et leur environnement, que ce soit dans la formation de nos personnels, le choix de nos fournisseurs ou la gestion de nos déchets.

Notre pratique environnementale est nourrie des concepts qui nous guident depuis toujours : créativité, innovation, qualité.

La Société Roset, propriétaire et gérante des marques Ligne Roset et Cinna, est implantée en France, au cœur du département de l’Ain et plus exactement dans sa partie sud appelée le Bugey.

Eté comme hiver, c’est une région de tourisme vert, de gastronomie et de convivialité. C’est là que Antoine Roset, arrière grand-père de Pierre et Michel Roset et de Bernard Lipp, actuels propriétaires et dirigeants de l’entreprise, a installé sa petite entreprise en 1870.

Dans un environnement extraordinaire, en pleine nature, l’entreprise a grandi. Aujourd’hui, sur le même site sont installés toutes les usines et le Siège social.

Le groupe emploie aujourd’hui 1 200 salariés. 787 magasins dont 212 exclusifs proposent les marques Ligne Roset et Cinna dans le monde entier.

Pierre Roset, PDG de la Société Roset, intervient au plus haut niveau à la Commission de Bruxelles au titre de représentant de l’UNIFA* : la profession est très engagée sur le thème du développement durable et a obtenu quelques résultats intéressants – dont le classement des panneaux de particules de bois – mais reste partagée sur beaucoup de points.

NON TOXICITÉ DE NOS PRODUITS

De par leur fabrication «propre», nos meubles et sièges ne génèrent pas de rejets toxiques chez le consommateur. Nous n’utilisons que des matériaux et des produits recommandés par le FCBA (Forêts, Cellulose, Bois et Ameublement) et satisfaisant aux normes européennes.

Nous pouvons donc attester que nos meubles et sièges sont sans danger pour la santé et pour l’environnement.

L’ENVIRONNEMENT AUTOUR DES ATELIERS

De par son activité peu polluante et grâce à l’anticipation constante des problèmes potentiels, l’activité de notre Société n’a aucun impact sur son environnement. Les sources de déchets sont réduites au maximum et tous les déchets existants malgré tout sont recyclés ou retraités.

LA SANTÉ DE NOS SALARIÉS

C’est une priorité, elle motive nos programmes de formation et les améliorations constantes que nous apportons à nos sites. Il y a quelques années, nous avons amélioré l’aspiration des poussières de bois dans nos usines, faisant passer le taux de poussières rejetées à 0,2mg/m3 (la législation européenne imposait 5 mg/m3). Aujourd’hui, la norme est 1mg/m3 et nous sommes toujours en deça. Des mesures de contrôle sont effectuées régulièrement pour garantir cette sécurité.

Les mesures de bruit sur nos sites sont 100 % conformes aux normes. Des actions correctives supplémentaires ont cependant été mises en place : capotage des machines, protections auditives individuelles plus performantes..

ÉCO CONCEPTION

L’éco-conception (ou éco-design en anglais) vise à introduire, lors de la conception des produits, des critères environnementaux au même titre que les critères technico-économiques. Il s’agit :

d’identifier les enjeux environnementaux associés au produit tout au long de son cycle de vie.

de limiter au maximum l’impact sur l’environnement lors de la fabrication du produit.

de concevoir le produit de façon à ce que les matières le composant puissent être recyclées au maximum.

Nous concevons des produits dont les composants sont de plus en plus dissociables. Cela passe par le choix et la limitation du nombre de matières utilisées, un travail de recherche sur les produits (colles plus faciles à décoller) et un allègement maximum des produits. Par exemple, dans la conception de nos meubles, les panneaux épais sont alvéolés avec nids d’abeille en carton.

TOUT UN SITE CHAUFFÉ AVEC LES DÉCHETS DE BOIS

Le site de Saint Jean le Vieux (département Meubles) est équipé d’une grosse chaudière à bois utilisant nos chutes de bois pour chauffer les 45000 m2 d’ateliers. Notre consommation de fuel est ainsi pratiquement nulle. Les rejets dans l’atmosphère de cette chaudière sont bien entendu contrôlés annuellement afin de s’assurer qu’ils sont inférieurs aux normes imposées. Les cendres sont également analysées.

UTILISATION D’ESSENCES DE BOIS LOCALES

Nos produits comportent du bois massif. Pour autant, nous ne participons pas à la destruction des forêts sud-américaines (amazonienne, notamment), africaines ni sud-asiatiques. Conscients de l’urgence qu’il y a à protéger ces patrimoines naturels, nous utilisons exclusivement des bois d’origine «PEFC», c’est-à-dire des essences de bois européens : chêne, noyer, frêne, hêtre provenant de forêts éco-gérées

PRÉVENIR L’INCENDIE

Les moyens mis en oeuvre sur nos sites de production (formation des personnels, installations de sprinklers, etc) en collaboration avec les Sociétés qui nous assurent et le corps des sapeurs-pompiers, nous valent d’être considérés par les assureurs comme de très bons «élèves» en matière de prévention et de protection contre l’incendie. Tout est mis en oeuvre pour éviter la catastrophe, non seulement sur les plans humain et financier mais également écologique, puisque le choix des matériaux de construction (charpentes en lamellé notamment) protège l’entreprise contre la destruction totale.

Les eaux des sprinklers qui, en cas d’incendie seraient souillées, sont orientées vers un réseau indépendant dédié et collectées dans des bassins prévus à cet effet. Elles sont ensuite analysées et traitées.

Inscription à la newsletter

Demande de catalogue

Demande d'informations

En savoir plus sur la gestion et la protection des données

Ventes privées Cinna

En savoir plus sur la gestion et la protection des données

Offre exclusive

En savoir plus sur la gestion et la protection des données

Pour toute commande effectuée sur la boutique en ligne, le délai indiqué est un délai approximatif. Lorsque votre commande sera prise en compte et lancée en fabrication, vous recevrez un nouveau délai plus précis.
Ceci peut prendre quelques jours. Les délais varient en fonction du volume des commandes et de la période de l'année.
Chez Cinna, nous privilégions la satisfaction de nos clients et nous efforçons de respecter au mieux les délais annoncés.
Vous disposez, conformément aux dispositions de l'article L 121–21 du Code de la consommation, d'un délai de rétractation de 14 jours francs à compter de la réception du produit pour le retourner à Cinna à des fins d'échange ou de remboursement, pour toute commande effectuée sur la boutique en ligne. Les frais de retour exclusivement effectué dans son emballage d'origine seront à votre charge. En revanche, le droit de rétractation ne peut être exercé lorsque vous procédez à une commande d’articles sur mesure (tous les canapés, fauteuils, chaises, lits ou meubles sont concernés). Nous vous invitons à consulter les Conditions Générales de Vente.
Les produits présentés sur le Site sont payables à la commande, en une seule fois. De ce fait, aucun escompte ou pénalité de retard n’est applicable. Les sommes versées d’avance ne sont ni des arrhes, ni des acomptes.
Les avoirs en magasin ne sont pas pris en compte sur le Site internet.

Pour effectuer le paiement de sa commande le Client dispose des moyens de paiement suivants :
• Carte bancaire : Visa, Mastercard et Carte bleue, émise en France
Cinna propose à ses clients un paiement en ligne sécurisé par le protocole de cryptage SSL (Secure Socket Layer) par carte bancaire. Cinna utilise le prestataire de paiement Paybox. Les coordonnées bancaires de l’acheteur payant par carte bancaire ne sont pas conservées par Cinna et sont directement transmises à Paybox.
Certains moyens de paiement utilisent le renforcement de sécurité 3D Secure. Cette technologie complète la sécurité standard en demandant un code supplémentaire envoyé par SMS sur le téléphone mobile du Client ou par message vocal sur le téléphone fixe du Client.
Le Client doit saisir ses coordonnées bancaires. La communication par le Client de son numéro de carte bancaire et de son cryptogramme vaut autorisation de débiter son compte à due concurrence de la commande.
Toute commande avec paiement par carte bancaire n’est considérée comme effective que lorsque les centres de paiement concernés ont donné leur accord.

• Virement bancaire effectué sur le compte bancaire de Cinna dont les références sont accessibles après la validation de la commande, hors ligne par l’intermédiaire du Service Client Web contactclientweb@cinna.fr. Le titulaire du compte bancaire doit être celui qui passe commande (identité de nom, prénom et adresse). La commande sera réservée pendant soixante-douze (72) heures à compter de la validation du panier et ne sera confirmée qu’à la réception du montant viré.
En cas de défaut de réception du virement dans un délai de soixante-douze (72) heures à compter de la validation du panier, la commande sera considérée comme annulée.
Le siège social est installé à Briord (Ain) depuis 1973. Depuis, le site a considérablement évolué mais Jean Roset, et maintenant Pierre et Michel Roset, ont toujours souhaité conserver là leur siège social, par fidélité à l'histoire familiale et aux personnes qui ont participé à l'évolution de l'entreprise et de leur région.

Les usines sont installées dans l'Ain et l'Isère. Briord abrite le siège social (3 300 m²) et le département Sièges sur Briord 1 (tapisserie, couture, coupe et collage mousse, emballage, expédition, 35 500 m²), Briord 2 (atelier de menuiserie, 11 000 m²), Briord 3 (coupe cuir et tissus, contrôle qualité des peaux et des pièces de tissu, 5 100 m²) et Briord 4 (bâtiment de stockage des structures semi-finies, 5 400 m²).

Le département Accessoires sur Briord 5, ouvert en octobre 2006, gère la conception, la réalisation et la commercialisation des luminaires et articles de décoration, tapis, accessoires textiles, mobilier d'appoint et mobilier de complément (10 000 m²).

Le département Meubles est réparti en deux unités à Saint Jean le Vieux 1 et 2 (ouvert en 1971, traitement mécanique du bois, 30 000 m²) et Saint Rambert en Bugey (ouvert en 1975, traitement des surfaces bois, 12 600 m²).

Quant à Bourgoin-Jallieu (2 400 m²) et Saint Georges de Reneins (2 400 m²) ce sont deux sites d'ateliers de couture.
L'ensemble des 5 sites industriels totalise 118 000 m², soit 2 fois la surface des salles d'exposition du Grand Louvre.